Facebook Twitter Flickr RSS

Pour une école qui vit à mon rythme

La FCPE des Hautes Alpes demande le maintien à 4,5 jours à la rentrée 2017 et la concertation. La Fédération des conseils de parents d'élèves dénonce fortement la précipitation avec laquelle d’autres communes se prononcent sur le retour à 4 jours alors que le décret sur les rythmes scolaires n'est pas publié.

 

Communiqué de presse :

 

« Pour une école qui vit à mon rythme »

 

La FCPE des Hautes Alpes demande le maintien à 4,5 jours à la rentrée 2017 et la concertation.

Lors du Conseil Supérieur de l’Education (CSE) qui s’est tenu le 8 juin dernier, un décret sur les rythmes scolaires a été présenté à la demande du ministre de l’Éducation nationale, M. Jean-Michel Blanquer.


Ce projet vise à rendre possible un réaménagement des rythmes scolaires des écoles élémentaires et maternelles à l’initiative des communes et d’un ou plusieurs conseils d’école.
Le CSE a voté CONTRE à la majorité (35 voix contre, 21 voix pour).

 

En effet, l’organisation de la semaine sur 4,5 jours c’est :
• - une demi-journée d'apprentissage supplémentaire, permettant de mieux étaler le travail d’acquisition des compétences.
• - l'assurance, grâce au temps d'activité périscolaire (TAP), d'ouvrir à la culture, au sport, à l'art, ... les enfants des familles qui n'y ont pas accès.
• - l’assurance d’une éducation nationale et non territoriale, gage de l’égalité du droit à l’éducation pour tous.

 

La FCPE des Hautes Alpes apprécie le choix des maires qui privilégient la concertation et maintiennent les 4,5 jours d’école pour la rentrée scolaire 2017.

La FCPE 05 dénonce fortement la précipitation avec laquelle d’autres communes se prononcent sur le retour à 4 jours alors que le décret n’est pas publié. Certains conseils d’écoles se sont réunis, à la demande des maires et du DASEN et ont fait des choix qui auraient du se baser sur le décret et sur la concertation.


Les inégalités territoriales qui existaient jusqu’alors sur le temps périscolaire, vont désormais également exister
sur le temps scolaire et c’est inacceptable.

 

Pouvons-nous parler de choix éclairé ?
Dans quelles conditions est donc menée la réflexion, seront donc prises les décisions ?

N’oublions pas que ce sont les enfants, les élèves qui doivent être au coeur de notre réflexion.

La FCPE des Hautes Alpes est très attachée à l'organisation de la semaine d'école sur 4,5 jours telle qu’elle est mise en place.
Prenons le temps d’analyser l’organisation actuelle et d’améliorer ce qui doit l’être.

 

Lors du congrès national de la FCPE qui s'est déroulé les 3, 4 et 5 juin derniers et au cours duquel le ministre de l'Éducation Nationale est intervenu, l'ensemble des 500 congressistes présents ont rappelé leur attachement à ce dispositif.

 

La FCPE 05 restera donc mobilisée pour défendre le maintien de la semaine de 4,5 jours dans chaque commune et ainsi garantir à tous les élèves de bonnes conditions d’apprentissage avec une école qui vit à leur rythme. La FCPE 05 est prête à intervenir là où des parents voudraient prendre le temps d’échanger, de débattre avant de se prononcer.

 

La FCPE 05 dit : Stop à la précipitation !

 

FCPE : actualités nationales

Agenda départemental

Octobre 2017
D L Ma Me J V S
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Prochains événements

Aucun événement

Connexion espace réservé

Connexion espace réservé